Moustique > Moustique tigre > Comment reconnaître, à coup sûr, un moustique tigre ?

Comment reconnaître, à coup sûr, un moustique tigre ?

Le moustique tigre est un culicidé relativement craint. Originaire d’Asie du sud-est, il peut, en effet, transporter différentes maladies comme le chikungunya ou encore le virus de la dengue ou du zika. Voici nos conseils pour identifier de manière certaine un moustique tigre en analysant son aspect général, son comportement et enfin sa piqûre afin d’éviter ce vecteur de maladie importé en France, par le plus grand des hasards, à la fin des années 1990.

Comment a été importé le moustique tigre en France ?

En 1998, le service de contrôle des moustiques envoie un rapport au Ministère de la Santé indiquant la découverte, en France, de populations de moustique tigre sur deux sites, appartenant à la même société et stockant des pneus usés, en Normandie et en région Poitou-Charente ainsi que les risques sanitaires liés à cette introduction. Un programme de contrôle est mis en place mais se montre insuffisant. Malgré les tentatives de piégeages et de contrôle, d’autres populations sont découvertes, en 2006, sur un site de pneus usagés. Ces derniers venaient d’être importés par conteneurs des Etats-Unis.

Quel aspect a un moustique tigre ?

Il est possible d’identifier et de reconnaître l’aedes albopictus, appelé aussi moustique tigre, grâce à son aspect.

Dans un premier temps, la taille de l’insecte sera un élément majeur d’identification. Un moustique tigre mesure entre 0,5 et 2 millimètres de long au maximum. Si l’insecte est plus gros, ce n’est certainement pas un aedes albopictus.

Ensuite, sa robe est à étudier. Est-elle rayée noire et blanche voire même légèrement pailleté d’argent ? Est-ce qu’une poudre a été libéré si vous l’avez écrasé ? Ses ailes sont-elles noires, quasiment transparentes et sans tâches ? Si oui, vous avez affaire très probablement à un moustique tigre.

Il est donc possible de reconnaître un moustique tigre avec son aspect. Si toutefois cela ne suffisait pas à identifier l’espèce de moustique, les éléments de comportements peuvent être pris en compte.

warning

Ne pas tenter de l’écraser !

Si vous rencontrez un moustique tigre, ne vous approchez pas, ne tentez pas de l’écraser. Éloignez-vous et contactez les autorités compétentes.

Quel comportement a le moustique tigre et dans quel environnement se développe-t-il ?

Le moustique tigre est un insecte diurne, contrairement à la plupart des autres moustiques. Il aura même une préférence pour piquer tôt en journée plutôt que le soir.

Concernant sa manière de voler, elle est lente et très silencieuse contrairement au moustique commun qui se déplace rapidement et de manière bruyante.

L’aedes albopictus aime généralement rester dans les pièces au rez-de-chaussée. Il ne monte que très rarement des étages, il y a donc peu de chance d’en trouver dans un grenier.

L’insecte est réputé comme peu craintif ainsi si le moustique reste prêt de vous alors que vous essayez de le chasser il se peut qu’il s’agisse bel et bien d’un moustique tigre. Il est important de noter qu’il aime voler prêt du sol et notamment autour des chevilles. Le moustique tigre est un insecte lent et un peu pataud, il est donc plutôt facile de l’écraser.

Vous aurez plus de chance de croiser ce culicidé entre mai et novembre et si des eaux stagnantes environnent votre logement.

De la même manière, il a été mis au point une carte de vigilance, très détaillée, des départements les plus touchés par la présence du moustique noir et blanc. Cette carte divise la France en 3 parties, les zones où le culicidé est implanté et actif, les zones où il existe une interception ponctuelle dans les 5 années passées et enfin les zones sous surveillance entomologique. La légende prévoit une quatrième zone, celle où il n’y a rien à déclarer. Nous pouvons ainsi constater que les moustiques tigres sont majoritairement implanté dans le sud de la France.

Reconnaître un moustique tigre à sa piqûre

La piqûre du moustique tigre peut être perçue par l’humain mais elle est très légère. La piqûre a le même aspect visuel que celle des espèces plus communes. Il est alors possible de ressentir une très légère douleur, de voir apparaître un petit gonflement au couleur rouge et bien sûr de sentir de fortes démangeaisons.

Un risque majeur pour la santé ?

Il peut exister un risque pour votre santé à se faire piquer par un moustique tigre.

En effet, si l’insecte a piqué une personne malade avant de vous piquer vous, il vous a peut-être transmis un virus.

Ainsi et malgré que les probabilités soient faibles, si vous constatez une piqûre, désinfectez le bouton pour limiter un potentiel risque de contagion de virus. La piqûre disparaît rapidement et d’elle-même. Si vous ressentez différents symptômes comme une forte fièvre et des douleurs articulaires, allez consulter un médecin.

Identifier rapidement l’apparition de moustiques tigre vous permet de mettre en place des actions pour éviter leurs installations et leurs proliférations. Facilement identifiable par sa lenteur, il faudra toutefois que l’insecte soit immobile pour pouvoir discerner ses rayures noires et blanches, très caractéristiques de cet espèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *