Moustique > Moustique tigre > Comment se protéger des moustique tigre ? Les tuer ?

Comment se protéger des moustique tigre ? Les tuer ?

viseur pointant un moustique tigre

Les moustiques tigres font partie des types de moustiques les plus nocifs pour l’être humain. Il est apparu en France (dans le sud du pays) durant les années 2000. Il est dérangeant voire dangereux pour la santé car c’est un insecte qui propage et transmet des maladies. Il est important de s’en préserver et de les éliminer dès que possible.

Quels sont les risques pour l’homme ?

Ce type de moustique représente un réel risque de transmission de virus, de maladies. Par le passé réservé aux régions tropicales, il est de plus en plus présent dans les régions chaudes du sud de la France.

Si d’apparence il peut sembler inoffensif, le moustique tigre a la capacité de piquer et de transmettre des maladies graves comme :

  • Le chikungunya
  • La dengue
  • Le zika

Cantonnées dans des régions tropicales, notamment les DOM TOM, ces maladies, du fait de la mobilité des voyageurs, se sont petit à petit répandues en France métropolitaine. Leur progression n’a pas cessé depuis. Il suffit qu’un moustique tigre qui pique une personne infectée, il transmettra donc le virus à une personne en bonne santé.

Les caractéristiques du tigre

Mesurant moins de 1 cm, le moustique tigre est facilement reconnaissable avec son apparence zébrée (rayures noires et blanches) au niveau de son abdomen et de ses pattes, contrairement à ses ailes qui sont en totalité noires. Sa particularité est qu’il ne pique pas la nuit et sa manière de voler (relativement bas) fait de lui un insecte facile à éliminer.

Une fois installé dans les zones d’eau stagnante de votre jardin, il est assez compliqué de s’en débarrasser. Sa multiplication est quasi constante et régulière. A noter que son périmètre d’action et de déplacement ne dépasse pas une dizaine de kilomètres, ce qui fait du lui un moustique assez sédentaire.

Moustique tigre : comment s’en débarrasser ?

Comme pour les moustiques classiques, ce sont les moustiques tigre femelles qui piquent les humains et pondent des œufs. Afin de survivre, ils ont besoin de deux choses : un point d’eau stagnante pour son développement et la proximité des habitations pour se nourrir.

Face à cet état de fait, quels sont les actions à entreprendre afin d’éviter de les attirer chez soi et/ ou les éradiquer ?

Quelques gestes préventifs

Lorsque l’on vit dans une zone envahie par des moustiques tigres, il est important d’adopter certains gestes, et ce, dès le printemps, dans le but d’éviter l’installation dans votre jardin d’une colonie importante d’insectes.

Supprimer tous les points d’eau stagnante

Pour ce faire, il est primordial de faire tous les jours une vérification minutieuse de son habitation ou de son jardin.

  • Supprimer tous récipients tels que les seaux, les pots, jouets d’enfants etc. qui pourraient contenir de l’eau. S’il vous est impossible de tous les rentrer ou de les supprimer, il ne faut pas hésiter à les vider après chaque utilisation ou après chaque épisode de pluie.
  • Couvrir systématiquement les récupérateurs d’eau de pluie en mettant en place une moustiquaire en bon état.
  • Bien vérifier les gouttières : en effet, des gouttières même un peu bouchées peuvent contenir des petites flaques d’eau.
  • Contrôler qu’il ne reste pas de flaques d’eau sous une ou plusieurs terrasses en bois.

L’importance de l’entretien des plantes

  • Les bambous sont gourmands en eau : il ne faut donc pas hésiter à les tailler à la base ou au niveau du nœud.
  • Ne pas hésiter à élaguer les pans de plantes.
  • Eviter de planter à proximité de l’habitation et éviter les plantes grimpantes sur les murs des maisons.
  • En ce qui concerne les bassins d’agrément, y mettre des poissons serait intéressant car ils pourront éliminer la majeure partie des larves de moustique.

Bien sûr il est possible en plus de ces petits contrôles, de brûler des spirales anti-moustiques ou tout simplement d’utiliser les pièges à moustiques.

Différentes méthodes pour les éradiquer :

Si malgré ces actions préventives les moustiques tigres sont toujours là, il va falloir intervenir et passer par des moyens beaucoup plus drastiques afin de les déloger.

Voici quelques méthodes (techniques), pour éviter les piqûres et essayer de les éradiquer :

  • Les répulsifs à base de DEET ou d’icaridine : il faut les choisir bien dosés (25\% à 30\% maximum) et bien faire attention pendant leur utilisation car ils sont toxiques. Attention à ne pas les utiliser en présence d’enfants ou de femmes enceintes.
  • Installer des moustiquaires : c’est la méthode la plus courante, et toujours aussi efficace. Il faudra opter pour celles que l’on peut accrocher aux fenêtres.
  • Les répulsifs à l’IR3535 : son atout principal est de ne pas être nocif pour l’homme. Mais son efficacité peut être aléatoire en fonction du produit et de sa formulation.
  • Faire appel aux différents pièges à moustiques qui sont composés d’un appât (pour attirer les moustiques tigres) et d’un ventilateur (pour les aspirer et donc les éliminer).

Indépendamment du fait que leur utilisation ne peut être que ponctuelle en raison de leur aspect nocif sur le long terme, les insecticides ne semblent pas aussi efficaces pour lutter contre les moustiques tigres. Les pastilles anti-larves, qui, une fois dispersées dans un point d’eau ou dans un contenant d’eau (quel que soit la taille) permettront de briser le cycle de reproduction des moustiques tigres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *