Moustique > Se tenir au courant > Un produit anti-moustique pourrait être efficace contre le Covid-19

Un produit anti-moustique pourrait être efficace contre le Covid-19

C’est le ministère de la santé britannique qui l’a annoncé ce mercredi 26 août. D’après une étude menée par des chercheurs britanniques, le répulsif anti-moustique Mosi-guard Natural serait efficace comme protection contre le coronavirus.

Les chercheurs du Laboratoire des Sciences et Technologies du Ministère de la Défense (DSTL) ont cherché à connaître l’efficacité de ce répulsif en l’appliquant directement sur un échantillon de SARS-CoV-2 prélevé sur un patient britannique.

Le répulsif a d’abord été appliqué directement sur le virus sous forme de goutte. Puis un second essai a été réalisé sur une peau synthétique en latex infectée. D’après le ministère, dans les deux cas, l’anti-moustique se serait montré efficace.

Quelle molécule pour lutter contre le virus ?

C’est la substance active provenant de l’eucalyptus qui serait efficace contre le virus. Le Mosi-guard Natural contient en effet du Citriodiol, une molécule naturelle issue de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné qui ne tue pas les moustiques mais les tient à bonne distance.

L’étude indique que ce serait le mélange d’une suspension virale avec la solution Mosi-Guard ou certains de ses composants qui aurait entrainé une réduction de la présence du SRAS-CoV-2 après une minute d’exposition pour la solution liquide et quatre heures pour le latex. A une concentration plus élevée, le Citriodiol provoquerait une disparition du virus dans la solution liquide ce qui suggèrerait que le produit puisse avoir des propriétés antivirales.

Une première base de recherche

Concluante sur ses premiers essais, cette étude ne fait pourtant pas l’unanimité parmi les scientifiques. Le ministère de la défense souligne d’ailleurs qu’elle n’a pas encore été évaluée par d’autres équipes et a pour principal but de servir de base à d’autres organismes scientifiques engagés dans des recherches sur la manière de combattre le virus.

Si d’autres études viendront prochainement appuyer cette découverte; au mois de mai dernier, le secrétaire britannique de la défense Ben Wallace avait déjà déclaré que les forces armées du pays se servaient de l’anti-moustique pour se protéger du virus.

Utilisé comme couche supplémentaire de protection, le répulsif était utilisé à titre préventif d’après les autorités. Le chirurgien général des forces armées avançant que le produit ne « ferait aucun mal ».

S’il n’existe pour le moment pas de traitement spécifique contre le covid-19, les scientifiques du monde entier sont mobilisés afin de trouver un vaccin efficace. Les recherches se sont d’ailleurs accélérée avec l’entrée en phase d’expérimentation de plusieurs d’entre eux.

Sources : RTL (https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-un-anti-moustique-permettrait-de-neutraliser-le-virus-7800751138), rapport d’étude du DSTL (https://www.gov.uk/government/publications/experimental-survival-of-sars-cov-2-on-an-insect-repellent-treated-surface–3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *