Moustique > Se protéger des moustiques > Top 5 des pires solutions anti-moustique !

Top 5 des pires solutions anti-moustique !

solution inefficaces contre les moustiques

L’été est de retour mais malheureusement les moustiques également ! Les moustiques sont en quelque sorte les ennemis de l’été. Ils sont partout et attaquent n’importe quand et n’importe où : aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et à toutes heures du jour et de la nuit. Vous qui vous réjouissez du retour du beau temps et de la remontée du mercure de votre thermomètre … Voilà de quoi restreindre votre joie et votre bonne humeur.

En effet, ces minuscules suceurs de sang transforment votre été en cauchemar lorsqu’ils laissent, comme souvenir de leur visite, des boutons qui démangent sur votre peau. Pour éviter de vivre un enfer durant tout l’été, procurez-vous tout ce qui est nécessaire pour mener à bien votre guerre contre les moustiques. Mais, pour savoir ce qui est nécessaire, il faut que vous connaissiez les nombreuses solutions inutiles – et parfois coûteuses – pour lutter contre les moustiques. Voici les remèdes les moins efficaces existant sur le marché.

Les ultrasons : l’arnaque !

Durant l’été, de nombreuses applications (gratuites ou payantes) et vidéos YouTube, qui éloignerait les moustiques, envahissent internet et nos smartphones. En effet, ces applications et vidéos auraient le super-pouvoir de faire fuir les moustiques grâce à la génération d’ultrasons. Les ultrasons sont des sons inaudibles pour l’oreille humaine mais prétendument audible et insupportables pour les insectes. Sauf, qu’une dizaine d’études ont montré que ces vidéos et applications étaient totalement inefficaces.

En effet, lorsque ces vidéos ou applications sont mises en ligne, les vidéos et sons sont compressés pour pouvoir être diffusés et donc la qualité du son est altérée. De plus, les hauts parleurs de nos smartphones ou de nos ordinateurs ne peuvent tout simplement par diffuser de réels ultrasons.

Il existe aussi des boîtiers à ultrasons qui s’avèrent tout aussi inutiles. « Toutes les publications sont unanimes : ces systèmes d’ultrasons n’ont pas fait leurs preuves scientifiquement » déclare Frédéric Darriet.

Les solutions efficaces … mais pas sur toutes les parties de votre corps (ni en illimité d’ailleurs)

Les bracelets anti-moustiques

On peut voir de nombreux reportages ou publicités pouvant montrer la magie des bracelets répulsifs. En effet, on peut souvent voir une personne mettre sa main dans une cage avec des moustiques. Durant ce test, les moustiques ne se posent pas au niveau du bracelet.

En réalité, seul le bracelet est protégé, donc le bracelet répulsif est efficace si vous voulez protéger uniquement votre main … sauf que ce n’est pas suffisant pour vous protéger de la tête aux pieds. Un bracelet répulsif ne pourra jamais protéger l’intégralité de votre corps car les répulsif sont très volatils et ne peuvent pas se diffuser sur la peau. En effet, puisqu’ils sont volatils, ils s’évanouissent dans l’air et ne sont donc pas efficaces. Charles Jeannin, entomologiste médical à l’EID-Méditerranéenne, ajoute d’ailleurs qu’il n’y a de toute façon « pas de produit assez puissant pour être incrusté dans un bout de plastique et qui protégerait l’intégralité de votre corps. Ou alors ce serait très toxique ».

De plus, UFC que Choisir a conseillé, dans l’un de ses dossiers sur l’efficacité des produits anti-moustiques, de tout simplement bannir ces bracelets répulsifs.

Certains sprays 

En réalité, tous les sprays anti-moustiques ne se valent pas ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle seules quatre substances possèdent un agrément de la part des autorités de santé françaises. Ces molécules répondent aux noms barbares de DEET, IR3535, KBR3023 et de PMDRBO4.

Ne vous ruez donc pas sur le premier spray anti-moustique que vous pourriez voir au centre commercial ! Prenez le temps de consulter le site du ministère de la santé afin de connaître les noms équivalents dans le commerce de ces quatre molécules.

De plus, les sprays agissent sur une période donnée sur la partie du corps pulvérisée,  alors à moins de s’imbiber tout le temps et partout … cette solution n’est pas optimale.

Les effets à relativiser

La citronnelle 

Les bougies et les sprays à base de citronnelle font fureur l’été. En effet, ils sont réputés faire fuir les moustiques. Toutefois, aucune étude scientifique ne prouve leur efficacité. Si bien que ce serait plutôt la fumée dégagée par les bougies qui produiraient en réalité un effet protecteur.

Frédéric Darriet, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement, a d’ailleurs dit à ce sujet : « Aucune étude n’a montré que la citronnelle avait un quelconque effet sur les moustiques. Des tas de sociétés vendent des bougies ou des bracelets parfumés à la citronnelle, mais c’est de la poudre aux yeux, ça ne sert à rien ».

Les huiles essentielles

Certaines personnes vantent l’utilité des huiles essentielles pour faire fuir les moustiques car ces huiles sont des solutions plus naturelles que les répulsifs anti-moustiques. Les huiles essentielles les plus connues pour se protéger des moustiques sont la citronnelle, le géranium, l’eucalyptus, le citron ou encore le basilic ou la cannelle.

On ne peut pas dire que ces personnes ont totalement tort, dans le sens où, en effet, les huiles essentielles sont plus naturelles que les sprays anti-moustiques qui peuvent être très chimiques. Toutefois, c’est leur efficacité face aux moustiques qui est remise en cause.

En effet, UFC que Choisir a indiqué que les essences de plantes, qu’elles soient mises sous forme de plaquettes ou de diffuseur, sont inefficaces face aux moustiques. Pire encore, ces huiles essentielles pourraient être dangereuses pour les enfants et les femmes enceintes. De plus, certaines huiles essentielles, au contact des rayons du soleil, peuvent provoquer des éruptions cutanées, des cloques voire une dépigmentation permanente de la peau.

Ainsi, si vous voulez passer un été sans tracas, n’utilisez pas toutes ces méthodes qui relèvent plus de méthodes de grand-mère que de réels remèdes médicaux ! Vous vous ruinerez, voire, vous mettrez votre santé en danger pour absolument rien du tout. Si vous êtes à l’intérieur, rien ne vaut une bonne vieille moustiquaire pour vous protéger des piqûres de moustique. De plus, une autre astuce naturelle, qui pourrait fonctionner bien mieux que tous ces prétendus remèdes, c’est le courant d’air. « Ce dernier dérange beaucoup les moustiques. Un ventilateur positionné devant votre lit est ainsi la meilleure solution pour passer une nuit sans piqûres » conseille le docteur Habib Chabane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *