Moustique > Se protéger des moustiques > Prise, plaquette antimoustiques électrique : efficace ? Comment choisir ?

Prise, plaquette antimoustiques électrique : efficace ? Comment choisir ?

prise anti moustique

Pendant la période estivale, les moustiques ne se limitent pas seulement à envahir les espaces verts, mais s’invitent pratiquement dans les maisons. Alors, autant penser à bien se protéger pour éviter de se faire piquer. Dans cette optique, l’utilisation de répulsifs et de produits antimoustiques est indispensable. Parmi les plus plébiscités, vous avez les prises antimoustiques.

Le fonctionnement et l’efficacité des prises et plaquettes antimoustiques

Spray, spirale parfumée, répulsifs à ultrasons, bougies à la citronnelle, tant de produits antimoustiques sont actuellement mis en vente sur le marché. Mais il ne fait aucun doute que les antimoustiques électriques sont les plus connus et les plus plébiscités. Ces dispositifs se déclinent sous de nombreux modèles et variétés parmi lesquels se trouvent les prises électriques antimoustiques.

Lancées sur le marché il y a près d’une vingtaine d’années, les prises électriques antimoustiques sont rapidement devenues une référence en matière de répulsifs. Leur efficacité a été prouvée à de nombreuses reprises. Simples d’utilisations, il suffit de brancher ces répulsifs sur secteur pour les mettre en marche. Ensuite, ils diffusent un principe actif dans l’air. Celui-ci ne se contente pas de neutraliser un nuisible tel que le moustique, car il peut également agir sur d’autres insectes tels que les cafards et les mouches.

La durée d’action de ce produit va varier en fonction du type de plaquette utilisée. En revanche, ce répulsif garantit une protection optimale comparé aux spirales parfumées ou aux bougies à la citronnelle.

Les prises antimoustiques : des impacts sur la santé et l’environnement ?

Bien qu’une grande majorité des foyers utilisent des diffuseurs de parfums ainsi que des prises électriques antimoustiques, les avis restent partagés quant à l’usage de ces produits. Selon certains, le fait que ces répulsifs soient fabriqués avec des produits chimiques représente un potentiel danger pour la santé. Ils peuvent, de ce fait, être toxiques et même cancérigènes.

Un bilan à ce propos a été établi par la Direction des fraudes. Sur 24 vaporisateurs, une vingtaine a été déclarée non conforme en raison d’un haut risque de choc électrique.

Concernant les prises antimoustiques électriques avec plaquettes, sur 20 échantillons prélevés, une dizaine contenait un mélange de produits biocides, considéré comme dangereux.

Si ce type de répulsif à moustiques peut être efficace à 98 %, d’après les statistiques, il n’est fiable qu’à près de 50 % sur le plan santé et environnement. Néanmoins, de nombreux fabricants ont déjà travaillé sur le sujet. Désormais, il est possible de trouver des prises électriques et des plaquettes qui ne contiennent aucun composant toxique pour la santé. Seulement, au moment de l’achat, il faudra prêter attention à l’étiquetage du produit et s’assurer que celui-ci est bien conforme à la réglementation biocide.

Les précautions à prendre vis-à-vis des prises antimoustiques

Même si les prises antimoustiques sont simples d’utilisation, il faudra quand même respecter quelques précautions d’usage. Quel que soit le type de dispositif choisi, il est conseillé de fermer tous les systèmes d’ouverture de la maison avant de le brancher. De cette manière, son efficacité sera optimisée. Il faudra également le laisser agir pendant une heure environ, puis le débrancher avant de se coucher. Et afin d’éviter tout risque d’électrocution pour les enfants en bas âge, il sera plus judicieux de brancher le dispositif en hauteur.

Les plaquettes antimoustiques, à l’instar de certains répulsifs à base d’huiles essentielles, sont tout aussi performantes pour lutter contre les moustiques. Le seul bémol réside dans le fait qu’elles sont composées de quelques substances supplémentaires. Pour cette raison, un usage ponctuel sera recommandé, surtout chez les personnes sujettes à l’asthme ou à d’autres problèmes respiratoires. Cela est également valable pour les femmes enceintes et les bébés, à moins d’utiliser des plaquettes qui soient exemptes d’insecticides toxiques. En raison de leur faible teneur en produits chimiques, celles-ci pourront être branchées dans la chambre des tout petits et les protéger efficacement contre les piqûres.

Les différents types de prises antimoustiques

Le marché des répulsifs antimoustiques regorge de produits divers et variés. Vous avez le choix entre la prise bio et naturelle, la prise à ultrasons, la prise UV, la prise à LED et la prise à plaquettes. La prise bio est un genre de diffuseur d’huiles essentielles aromatiques. Ce produit reste, de ce fait, particulièrement respectueux de l’environnement. Il peut afficher une autonomie de 45 à 60 jours selon le modèle. La prise faisant appel à la technologie de l’ultrason, quant à elle, repousse les insectes volants grâce à des ondes sonores aiguës imperceptibles à l’oreille humaine. Ce type de dispositif peut afficher une portée de près de 30 m environ.

Ensuite, il y a la prise électrique à plaquettes qui fait partie des tops 3 des meilleures ventes sur le marché. Elle est capable de venir à bout de ces insectes nuisibles en seulement quelques minutes. L’avantage avec ce modèle réside dans le fait que ses recharges sont moins coûteuses.

En moyenne, un ménage dépense 48 euros par an, soit 4 euros par recharge en un mois.

Pour finir, il y a la prise antimoustiques à LED. D’une manière générale, elle est équipée de lampes UV compactes équipées de la technologie LED. Une fois branché sur un secteur, le dispositif attire les insectes volants et les tue par simple décharge électrique. Étant à la fois économique et écologique, cette prise ne dégage aucune odeur et ne contient aucun composant chimique.

Les critères de choix pour faire la meilleure acquisition

Le choix de la prise électrique antimoustiques la plus adéquate pour votre foyer devra se baser sur des critères spécifiques. Pour un modèle à plaquettes, il faudra penser à vérifier l’étiquetage avant l’achat pour voir s’il est bien conforme à la norme biocide. Pour les modèles à ultrasons, il est préférable de vérifier la portée des ondes sonores. En moyenne, ces modèles doivent avoir une portée de 25 m. Il faudra également vérifier si les ondes n’affectent pas les animaux domestiques tels que les chiens, les chats et les oiseaux. En revanche, si vous décidez d’orienter votre achat vers des modèles plus écologiques, les diffuseurs d’huiles essentielles seront à privilégier. L’usage de l’huile de géranium ou de citronnelle sera toutefois à privilégier pour une efficacité optimale de votre répulsif.

Depuis de nombreuses années, plusieurs fabricants se sont, par ailleurs, lancés dans la conception des prises électriques antimoustiques. Mais jusqu’à présent, 3 marques d’anti moustique dominent le marché, qu’il s’agisse de diffuseurs d’huiles essentielles, de prises à plaquettes ou de prises antimoustiques à LED. Ces leaders sont : Catch, RAID et Aspecteck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *