Moustique > Se renseigner sur les moustiques > Qu’est ce qui attire les moustiques ?

Qu’est ce qui attire les moustiques ?

deux ampoules et un moustique

Les beaux jours reviennent et vous êtes ravis de pouvoir profiter de la chaleur. Cependant, qui dit réapparition du soleil dit aussi retour des moustiques. Ces petites bêtes peuvent devenir un véritable cauchemar pour certains.

Mais pourquoi les moustiques piquent-ils certaines peaux plutôt que d’autres ? Qu’est-ce qui les attire ? Et comment peut-on empêcher toute piqûre ?

Sachez tout d’abord que ce sont uniquement les moustiques femelles qui piquent. Elles ont besoin de se nourrir après avoir été fécondée. Le sang alors récolté, riche en protéines, permet à leurs œufs de se développer avant la ponte.

En général, c’est à l’aube et au crépuscule que ces insectes sont les plus actifs. Cependant, certaines espèces de moustiques privilégient le jour.

Il existe différents facteurs qui attirent les moustiques, et leur système sensoriel pour les détecter s’avère particulièrement performant.

Les différents facteurs

Le dioxyde de carbone

Lorsque l’on expire, notre corps rejette du CO2. Les moustiques sont alors capables de le détecter à plus de 10 mètres de distance. Ce gaz carbonique nous rend particulièrement appétissants aux yeux de ces insectes piqueurs. Mais tous les individus ne dégagent pas la même quantité de CO2.

Par exemple, un individu en surpoids a un rythme cardiaque en moyenne plus élevé, ce qui provoque une augmentation du rejet de gaz carbonique.

Les femmes enceintes ont plus tendance à se faire piquer. En effet, elles respirent plus vite et plus fort et rejettent donc davantage de CO2.

De plus, leur métabolisme étant plus élevé pendant la grossesse, elles ont également une température corporelle supérieure, ce qui nous amène au point suivant.

La température

Les moustiques préfèrent la chaleur. La température corporelle d’une personne en bonne santé se situe à plus ou moins 37°C, ce qui est très apprécié de ces insectes.

Comme nous l’informions précédemment, les femmes enceintes dégagent davantage de chaleur.

Les sportifs, en faisant un effort physique, réchauffent leur corps, ce qui attire également les moustiques comme des aimants.

Aussi, lorsque nous buvons de l’alcool, la température corporelle augmente et la respiration devient plus chaude et rapide. Un moustique sera davantage attiré.

Les moustiques n’aiment pas les températures trop basses. Le moustique tigre (Aedes albopictus) par exemple se tiendra éloigné si la température ambiante avoisine les 18°C. Un ventilateur, ou mieux une climatisation, vous permettra donc de freiner les ardeurs de ces insectes assoiffés de sang.

Les odeurs

Les gênes

En fonction de nos gênes, nous dégageons des odeurs corporelles différentes. Certains gênes pourraient être un facteur d’attirance pour les moustiques, d’autres au contraire de répulsion.

La sueur

La transpiration dégage une odeur qui plaît particulièrement aux moustiques. La sueur contient notamment de l’acide lactique, de l’acide urique et de l’ammoniaque, des substances dont ils raffolent.

Les personnes pratiquant du sport transpirent davantage ; c’est pourquoi les moustiques se jettent souvent sur eux.

La transpiration d’une personne qui a bu de la bière va également fortement attirer les moustiques.

Les bactéries cutanées

Bon nombre de bactéries, dont le type et la quantité varient d’une personne à l’autre, sont présentes sur notre peau. Cela produit des odeurs corporelles différentes en fonction de chaque individu. Ces bactéries sont un facteur important pour aider les moustiques à nous repérer.

En outre, elles sont plus nombreuses sur les pieds et les chevilles, c’est pourquoi ces zones sont particulièrement prisées par ces insectes.

Les bactéries se développent également de façon plus importante dans les plis de certaines régions du corps. Ainsi, une personne en surpoids, qui possède davantage de plis cutanés, sera plus susceptible de se faire piquer.

Les individus à l’hygiène douteuse, qui se lavent peu, ont plus de bactéries sur leur peau, et vont ainsi dégager de forts effluves. De même que porter les mêmes vêtements trop longtemps émettra des odeurs attirant les moustiques.

Ainsi, une bonne hygiène vous aidera à ne pas être trop « attirant », puisque la toilette quotidienne permet de limiter le nombre de bactéries cutanées. Après tout effort physique, il est recommandé de prendre une douche.

Autres odeurs

Par ailleurs, d’autres odeurs pourraient attirer les moustiques telles que celles de l’urine et des hormones stéroïdes (par exemple les hormones sexuelles et du stress).

Quant aux parfums, huiles pour le corps et autres cosmétiques, certains pourraient les attirer, d’autres au contraire les repousser. En revanche, il est difficile de tirer des conclusions exactes puisque ces produits interagissent différemment en fonction de la peau de chaque individu.

La couleur

Les moustiques sont davantage attirés par les vêtements de couleurs sombres. Pratiquement aveugles, ces insectes semblent donc repérer plus facilement certaines teintes, telles que le noir, le bleu marine, le brun ou encore le rouge. Mais cela pourrait aussi être dû au fait que les couleurs foncées retiennent la chaleur.

En revanche, ce critère n’entre en compte que lorsque la proie se trouve à une distance de moins d’1m50.

Privilégiez les vêtements clairs, couvrant au maximum le corps, mais également amples car les moustiques peuvent piquer même à travers les vêtements.

Le groupe sanguin

Venons-en au rôle du groupe sanguin. La majorité des humains secrète un signal chimique qui informerait les moustiques de leur groupe. Une étude japonaise menée en 2004 avait ainsi révélé que le moustique tigre semblait plus attiré par les sujets appartenant au groupe sanguin O.

Cependant, cela reste à préciser concernant les autres espèces.

Les mouvements

Les gens nerveux, qui bougent beaucoup, vont facilement attirer les moustiques. Ils sont plus repérables qu’un corps immobile, et leur sang va également circuler plus rapidement. Le rejet de gaz carbonique sera donc plus important, tout comme leur température corporelle.

Le bruit

Certains sons pourraient attirer les moustiques, notamment ceux des ronflements nocturnes.

Les autres solutions pour tenir les moustiques à distance

Les moustiques peuvent être vecteurs de maladies. C’est par exemple le cas de l’espèce Aedes aegypti ou encore du moustique tigre, qui peuvent notamment propager le virus du Chikungunya et la Dengue. Bien que ces maladies soient rares en France, il est important de se protéger.

Selon la Haute Autorité de santé, quatre molécules permettent de repousser efficacement les moustiques : le DEET, l’IR 3535, la Pycaridine et le PMD RDO. Il est donc recommandé d’utiliser des lotions composées de ces quatre molécules de synthèse.

Une autre solution simple efficace : la pose de moustiquaires aux fenêtres, aux portes et au lit pour empêcher la profusion de moustiques chez vous.

Il est également conseillé de supprimer toute eau stagnante dans le jardin. Vérifiez les gouttières, seaux et autre récipients qui pourraient facilement accueillir de l’eau de pluie. Les endroits où l’eau stagne sont en effet propices au développement des larves de moustiques.

Certaines produits, notamment la citronnelle et l’huile essentielle d’eucalyptus citronné, pourraient éloigner les moustiques, cependant cela ne durerait apparemment que quelques minutes.

Les idées reçues

Les ultrasons

Contrairement à ce que certains croient, les ultrasons ne semblent pas être efficaces pour chasser les moustiques.

La lumière

Une autre idée reçue nous fait penser que les moustiques sont attirés par la lumière. En réalité, la plupart des espèces, notamment les Aedes, dont le moustique tigre fait partie, y sont insensibles. D’ailleurs, il est plus probable de rencontrer un moustique à l’ombre plutôt qu’en plein soleil.

Le sang sucré

Certains affirment que les moustiques sont très attirés par les personnes au sang sucré, mais cela s’avère faux.

L’alimentation

On peut trouver des informations concernant le rôle qu’auraient certains aliments, mais il n’y a pas d’études pour les prouver.

Pour résumer, plusieurs facteurs permettent aux moustiques de repérer leur proie. Ils peuvent sentir le CO2, la chaleur et certaines odeurs que le corps dégage.

Toutefois, si la femelle moustique a faim, elle piquera ce qu’elle trouve dans le but de développer ses œufs. Ainsi, même sans faire partie des personnes à risque, vous n’échapperez pas à une piqûre si vous êtes le seul être présent à proximité de cet insecte.

Afin d’éviter toute piqûre, il est recommandé d’avoir une bonne hygiène corporelle, d’éviter l’alcool, de privilégier le port de vêtements clairs et d’utiliser des répulsifs efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *