Moustique > Se renseigner sur les moustiques > Quelle est la durée de vie d’un moustique ?

Quelle est la durée de vie d’un moustique ?

Les moustiques sont des insectes appartenant à la famille des culicidés. Le nom « moustique » provient de l’Espagnol « mosquito » qui signifie « petite mouche ». Il existe 3546 espèces de moustiques répertoriées au niveau mondial. Il est à noter que seule une petite partie de ces espèces piquent l’être humain. Certains moustiques comme les anophèles ou les moustiques tigres sont des vecteurs de maladies comme le paludisme ou la dengue.

Tout au long de sa vie, le moustique commun (culex pipiens) passe par quatre phases de développement : l’œuf, la larve, la nymphe et l’adulte. Les trois premières sont aquatiques et seule la dernière phase se déroule dans l’air. On dit donc que les moustiques sont des insectes holométaboles.

Les œufs

Les femelles peuvent pondre à la surface de l’eau ou sur une surface humide pouvant être immergée. Les œufs mesurent environ un millimètre de long et sont de couleur blanche, avant de s’assombrir ensuite.

Le stade larvaire

À la sortie de l’œuf, la larve est dite de stade I. Elle va progressivement grossir pour atteindre une taille de quatre à dix millimètres selon les espèces et les régions. Elle atteint alors le stade IV après une succession de trois mues.

Les larves adultes sont constituées de trois parties :

  • Une tête avec une paire d’antennes et un appareil masticateur composé de mandibules et de dents. La larve dispose également de deux paires d’yeux : la paire la plus grosse n’est pas fonctionnelle à ce stade et constitue les futurs yeux du moustique adulte. L’autre paire, plus petite, constitue les yeux fonctionnels de la larve.
  • Un thorax, plus important que la tête, qui se compose de trois parties : le prothorax, le mésothorax et le métathorax.
  • Un abdomen, comportant ou non un siphon respiratoire selon les espèces.

Le stade nymphal

Ce stade dure de vingt-quatre à quarante-huit heures et aboutit au passage des larves de moustiques du milieu aquatique au milieu terrestre. Il se caractérise par l’apparition du céphalothorax, qui comporte les prémices des organes de l’adulte : le proboscis, les pattes et les ailes.

Durant cette phase, la nymphe ne se nourrit pas mais puise dans les réserves constituées au stade précédent. Elle respire grâce aux trompettes situées sur le céphalothorax. Elle reste généralement à la surface de l’eau, sauf si on la dérange.

Le stade adulte

La cuticule de la nymphe va alors se fendre afin que le moustique adulte puisse s’extraire de l’exuvie (ou mue). Cette opération se déroule à la surface de l’eau. Une fois libéré de l’exuvie, le moustique peut enfin prendre son envol.

Les moustiques adultes possèdent une paire d’ailes longues et étroites, repliée au repos. Leur corps est fin et couvert d’écailles. Leur tête comporte deux yeux à facettes. Les moustiques femelles possèdent en plus une trompe, aussi appelée proboscis, responsable de la fameuse piqûre de moustique (lire notre article : comment soulager une piqure ?).

Accouplement et mort

Une fois sortis du milieu aquatique, mâles et femelles s’accouplent. Les femelles partent alors en quête de sang afin d’assurer la maturation des œufs tandis que les mâles restent sur place et ne survivent que quelques jours. Un moustique femelle peut parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour se nourrir. Elle peut pondre jusqu’à cinq fois avant de mourir au bout de quelques mois.

Et le moustique tigre dans tout cela ?

Le moustique tigre ou aedes albopictus est originaire d’Asie. Il se reconnaît aisément grâce à ses écailles blanches longitudinales situées sur son thorax noir et aux rayures présentes sur ses pattes, qui lui valent son surnom. Il est plus petit qu’un moustique ordinaire et se développe dans les eaux stagnantes.

L’aedes est une espèce de moustique très invasive arrivée en France métropolitaine en 2004. Sa piqûre est en général bénigne, même s’il est redouté car il peut transmettre des maladies comme la dengue, le zika ou encore le chikungunya s’il a au préalable piqué une personne infectée.

Le virus de la dengue ne peut pas se transmettre d’homme à homme directement. Cependant, une transmission artificielle par transfusion sanguine reste possible.

L’Institut Pasteur est à la pointe de la lutte contre les maladies transmises par le moustique tigre, notamment en réalisant le séquençage complet du génome du virus Zika et en développant des outils de diagnostic moléculaires et sérologiques.

Le cycle de vie d’un moustique passe donc par des phases bien distinctes, de l’œuf jusqu’au stade adulte. Sa durée de vie peut aller de quinze jours à environ deux mois, même si cela varie selon les espèces et les conditions climatiques : elle sera plus importante dans les régions tropicales par exemple. Il est à noter également que la vie du moustique est plus ou moins longue en fonction de la période de l’année : dès la fin août, celui-ci ne vit plus que quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *