Moustique > Se renseigner sur les moustiques > Quelles sont les espèces de moustiques en France ?

Quelles sont les espèces de moustiques en France ?

moustique sur une feuille

Le moustique est un insecte qui appartient à la famille des Culicidae et à l’ordre des diptères. Il existe 67 espèces différentes en France dont une quinzaine pique l’être humain. Les mâles sont totalement inoffensifs. Il n’y a que la femelle qui pique. Elle est hématophage afin de se procurer les nutriments indispensables à ses œufs. Certains moustiques peuvent transmettre des maladies plus ou moins graves. Cet article recense et décrit les espèces les plus communes en France métropolitaine.

Le moustique tigre

Le moustique tigre ou Aedes albopictus serait arrivé en France en 2004 d’après le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Apparence

  • Il doit son nom à ses rayures blanches et noires sur l’intégralité de son corps et de ses pattes, à l’exception de ses ailes qui sont noires et légèrement argentées.
  • Mesure moins d’1 cm, généralement 0.5 cm.

Cycle de vie

  • Contrairement aux autres espèces, le moustique tigre ne pond pas ses œufs à la surface de l’eau mais sur une surface solide néanmoins proche de l’eau. Ils poursuivront leur croissance après avoir été recouverts d’eau suite à une averse par exemple.
  • La femelle peut pondre tous les 12 jours, jusqu’à 150 œufs par ponte.
  • Les larves sont formées en 1 à 3 jours. Elles se transforment ensuite en nymphes. Il faut 7 à 20 jours en tout pour que l’œuf se transforme en moustique adulte. Il passe alors de la phase aquatique à une phase aérienne.
  • Le moustique tigre ne vit que quelques jours à quelques semaines maximum

Habitat de prédilection

Il affectionne le milieu urbain ou péri-urbain mais pas les milieux naturels. La femelle pond généralement dans des pneus, des écoulements de gouttière, des seaux ou autres petits réceptacles d’eau de pluie.

Piqûre

  • Généralement bénigne
  • Indolore mais perceptible
  • Cloque plate, de 5 mm à 2 cm de diamètre
  • La piqûre peut provoquer des inflammations voire des réactions allergiques

Comportement

  • Très agressif
  • Chasse le jour, matin et soir
  • Aires de vol d’environ 100 mètres
  • Vol mal assuré

Maladies transmises

Espèce connue pour transmettre le Chikungunya, la Dengue et le virus Zika. Il faut toutefois que la femelle ait piqué une personne contaminée.

Image associée

Les moustiques aèdes

Il s’agit d’une espèce de moustique potentiellement dangereuse. Le moustique tigre est d’ailleurs un aèdes. Il y a les Aèdes Albopictus, les Aèdes Aegypti et les Aèdes Caspius.

Apparence

  • Griffes dentées sur les pattes antérieures de la femelle avec un abdomen pointu (Wikipedia)
  • Entre 0,5 et 1,5 cm

Cycle de vie

  • Cycle classique du moustique : œuf, larve, nymphe, adulte
  • Longévité : 2 à 3 semaines maximum

Habitat de prédilection

Eaux douces et stagnantes

Piqûre

Petite cloque avec pourtour inflammatoire la plupart du temps

Comportement

  • Agressif
  • Oeufs peuvent survivre en cas de sécheresse et rester viables plusieurs mois sans eau.

Maladies transmises

  • Responsables de la transmission du virus Zika, du chikungunya mais également de la dengue (OMS).
Résultat de recherche d'images pour "moustique aédes"

Les anophèles (moustiques anophiles)

Le moustique anophèle est réputée pour sa transmission de parasites.

Apparence

  • Marques pâles et sombres sur les ailes, comme des écailles
  • Mesure de 5 à 8 mm
  • Au repos, il se tient incliné

Cycle de vie

  • Œufs, larves puis nymphes en milieu aquatique
  • Le mâle vit ensuite 1 semaine, la femelle 2 mois

Habitat de prédilection

  • Lieux humides, marais
  • Aime les eaux propres
  • Très présents en Corse ou encore en Camargue

Piqûre

  • Pique principalement la nuit
  • Affectionne la couleur foncée ainsi que les vapeurs d’alcool
  • La piqûre peut durer plus de 2 minutes si la femelle n’est pas dérangée
  • Plus ou moins douloureuse et irritante

Comportement

  • Vol silencieux
  • Aime les lieux où il y a beaucoup d’humains
  • Peut parcourir jusqu’à 5 km

Maladies transmises

  • Transmet des parasites, dont le plasmodium, responsable du paludisme ou malaria (cf : www.universalis.fr)
Image associée

Les moustiques culex

Les moustiques Culex sont les plus fréquents en France, ils nous envahissent surtout de février à novembre. Il s’agit du moustique commun.

Apparence

  • Ses ailes dépassent légèrement de l’abdomen qui est brun et annelé
  • Entre 5 et 7 mm de longueur

Cycle de vie

  • Cycle classique : œuf, larve, nymphe, adulte
  • Le mâle vit 3 semaines en moyenne, la femelle 3 mois.

Habitat de prédilection

  • Eaux usées, chaudes et stagnantes : pots remplis d’eau, mares, fossés intra-forestiers.
  • Ville et campagne

Piqûre

Petite rougeur qui démange

Comportement

  • Plus agressif la nuit
  • Peut piquer la journée
  • Peu endurant
  • Fait un bruit caractéristique
  • Est attiré par la lumière
  • Affectionne les personnes qui dégagent plus de CO2 : les femmes enceintes, les personnes ayant consommé de l’alcool ou qui viennent de faire du sport…

Maladies transmises

  • Filariose et fièvre du Nil occidental pour le culex Quinquefasciatus
  • Encéphalite japonaise
Image associée

Les sciaridés

Ces petits diptères sont en réalité des mouches inoffensives mais dont les larves sont dangereuses pour certains végétaux.

Apparence

  • Ce sont des sortes de moucherons noirs de 4 à 5 mm.
  • Une paire d’ailes triangulaires et brillantes
  • Yeux volumineux
  • Pattes et antennes longues

Cycle de vie

  • Larve (asticot) puis state pupe (nymphe) en forme de tonnelet puis stade adulte
  • La durée de développement dépend de la température : 21 jours à 24°C et 40 jours à 16°C.
  • Les adultes vivent 7 à 10 jours

Habitat de prédilection

Endroits humides de la serre

Piqûre

Ne pique pas l’homme

Comportement

  • Vol rapide et désordonné
  • Attirés par la lumière et les plantes malades

Maladies transmises

Les larves rongent les jeunes plants et les plantes affaiblies, principalement les racines.

Les moucherons piqueurs

Ces culicoides sont des petits insectes diptères qui piquent l’homme.

Apparence

  • Couleur très pâle
  • Possède une longue trompe
  • Mesure 2 à 3 mm
  • A des yeux noirs
  • Possède deux antennes et des ailes velues

Cycle de vie

  • Pond de 30 à 100 œufs
  • Phase larvaire brève : 1 à 2 jours
  • Durée de vie entre 20 et 30 jours

Habitat de prédilection

  • Vit près des points d’eau et des zones humides (lacs, rivières, marais, tourbières…)
  • Présent surtout dans le sud de la France

Piqûre

  • La piqûre provoque une vive douleur puis une irritation qui dure de quelques heures à quelques jours

Comportement

  • Actif surtout au lever et au coucher du soleil
  • Peut s’éloigner d’un km de son lieu de reproduction
  • On le rencontre surtout de la fin du printemps à la fin de l’automne

Maladies transmises

  • Sont les vecteurs biologiques de certaines maladies qui touchent les animaux

Pour conclure, le cycle de vie des différentes espèces de moustiques varie peu et c’est toujours la femelle qui pique. Cependant, leur comportement et leur apparence sont très différents d’une espèce à l’autre. Si certaines sont inoffensives, d’autres sont à éviter. En outre, le cousin, ce « gros moustique » n’en est en fait pas un. C’est une tipule, plus proche de la mouche, qui ne pique jamais. Connaître les espèces de moustiques qui nous entourent et leur mode de vie permet de s’en protéger efficacement.

Résultat de recherche d'images pour "moucherons piqueurs"

Le moustique cousin

Il s’agit en réalité d’une tipule et non pas d’un gros moustique.

Apparence

Ressemble à une araignée à très longues pattes

Cycle de vie

Œufs pondus dans le sol, larves puis nymphes

Développement en 15 jours environ

Habitat de prédilection

Terres fraîches voire humides

Piqûre

Ne pique pas

Comportement

Actif en soirée et tôt le matin

Attiré par la lumière

Maladies transmises

Inoffensif pour l’homme

Résultat de recherche d'images pour "moustique cousin"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *