Moustique > Se renseigner sur les moustiques > Moustique mâle, femelle : quel moustique pique ?

Moustique mâle, femelle : quel moustique pique ?

En plus d’être particulièrement désagréables, les moustiques sont des insectes vecteurs de maladies potentiellement graves. Le mâle est tout à fait inoffensif alors que la femelle pique. Pourquoi est-elle plus agressive et comment les différencier ?

Pourquoi les moustiques femelles piquent ?

Des moustiques hématophages

Sur les 3500 espèces connues de moustiques, seules 6 % piquent l’homme. On sait que seules les moustiques femmelles piquent les êtres vivants : mammifères, oiseaux ou encore reptiles selon les espèces. Mais pourquoi auraient-elles besoin de notre sang ?

Les femelles peuvent pondre jusqu’à 300 oeufs à la fois. Pour compléter leur maturation, elles ont besoin de protéines qu’elles trouvent dans le sang. Par conséquent, les femelles piquent après l’accouplement qui n’a généralement lieu qu’une seule fois au début de la vie de l’adulte. 48 heures après la piqûre, elles iront pondre leurs oeufs dans des zones humides. La fécondation ne se fera qu’à ce moment là car les femelles stockent le sperme tout au long de leur vie. En été, elles peuvent pondre jusqu’à 2 fois par semaine, ce qui explique que leur agressivité soit exacerbée à cette époque.

Les moustiques vecteurs maladies

Ainsi, ce sont bien les femelles qui transmettent certaines pathologies. Si ces insectes ne produisent pas eux-mêmes l’agent pathogène, ce sont tout de même les moustiques vecteurs maladies. Il peut s’agir d’un véritable problème de santé publique, à l’instar de la dengue transmise par le moustique tigre. La femelle prélève du sang chez une personne contaminée et transmet ensuite le virus à l’occasion d’une nouvelle piqûre à une personne saine.

Comment différencier un moustique mâle d’une femelle ?

L’observation des antennes est un très bon indice pour différencier les moustiques. Elles sont dotées de petits poils extrêmement fins dont la densité varie d’un sexe à l’autre. En effet, les mâles ont une pilosité plus importante ! Leurs antennes sont nettement plus broussailleuses.

La femelle a également une longue trompe lisse en forme de stylet pour piquer un animal à la recherche de vaisseaux sanguins. Cette trompe est appelée rostre ou proboscis. Elle est composée d’un canal alimentaire qui aspire et d’un canal salivaire qui injecte une substance irritante à son hôte.

On observe parfois des moustiques teintés de rouge, il s’agit à ce moment-là d’une femelle gorgée de sang. Elles peuvent prélever jusqu’à trois fois plus de sang que le poids de leur corps.

Une autre différence entre les deux sexes concerne le bruit très caractéristique de la femelle. C’est elle qui produit ce bourdonnement si irritant. C’est en réalité une parade nuptiale faite de battements d’ailes très rapides (400 à 2300 par seconde).

De quoi se nourrissent les moustiques mâles ?

Les moustiques sont des pollinisateurs. Pour s’alimenter, ils sucent le nectar des fleurs et des plantes, le plus souvent au crépuscule. Si la femelle prélève également du sang pour sa progéniture, les mâles se contentent du nectar et du jus sucré des fruits mûrs. Cette nourriture couvre leurs besoins énergétiques.

Chez les moustiques, seules les femelles piquent pour nourrir leurs oeufs. Certaines risquent ainsi de nous transmettre des maladies comme le chikungunya ou la dengue. Même si de nombreuses espèces ne présentent aucun danger pour l’homme, d’autres font l’objet d’une surveillance renforcée. C’est le cas du moustique tigre qui s’est récemment implanté sur notre territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *